Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 08:47

 

 

Le Coca-Cola est une marque commerciale déposée en 1887 d'un soda (boisson gazeuse sucrée), née aux États-Unis.

 

Le Coca-Cola est un des symboles forts des États-Unis dans le monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

durant laquelle, le Troisième Reich était le second marché de la compagnie Coca-Cola après les États-unis, avec une production de plus de cent millions de bouteilles. En effet, Coca-Cola partageait certaines valeurs du national-socialisme, non pas l'idéologie raciste et l'antisémitisme, mais d'autres aspects de la révolution hitlérienne ne le gênaient guère.

 

En 1928, Robert Woodruff, alors président de la compagnie, participa à deux soirées privées organisées par Göring et Goebbels. Son séjour dépassa donc le cadre de la banale visite de courtoisie aux dignitaires d'un pays au marché important.


Max Keit
, responsable de la compagnie en Allemagne entre autres, et proche du pouvoir politique, plaçait des publicités pour son soda, dès qu'un magazine mettait le Führer en couverture, mais aussi dans les pages de Die Wehrmacht, le périodique de l'armée allemande, ou encore à la radio où le jingle Coca-Cola était souvent le premier spot publicitaire suivant le Reichsrundfunk, le journal d'information du IIIe Reich.

Malgré les démentis, de nombreuses personnes critiquent l'entreprise Coca-Cola d'être responsable d'un certain nombre d'incidents sociaux.

Par exemple, Coca-Cola est accusé par des syndicalistes colombiens de faire assassiner les syndicalistes par des milices para-militaires d'extrême-droite. On cite le cas de la ville de Barrancabermeja qui aurait été le théâtre de séquestrations et d'assassinats.

 

Ces accusations ont donné lieu à un boycott de la marque début 2006. Suite à ces accusations, plusieurs établissements scolaires des États-Unis, d'Europe et du Canada n'ont pas renouvelé leur contrat avec cette société et les fonds de pension des employés de la ville de New York, qui possèdent des actions de cette société, ont demandé que Coca-Cola finance une enquête indépendante composée de représentants américains et colombiens des droits de l'homme.

L'entreprise a été également fortement contestée en Inde, notamment au Kerala, où elle avait été accusée d'assécher des nappes phréatiques pour fabriquer son soda, au détriment des paysans locaux.

 

Une des forces de la marque est de s'être imposée comme une marque internationale. Dans quasiment chaque pays où il s'implante, Coca-Cola installe des usines et embauche la main-d'œuvre locale. Cette méthode lui a permis de s'implanter même dans des endroits où l'image des États-Unis n'est pas au beau fixe.

 

On peut regretter cependant que ceci se caractérise aussi par le fait que la marque n'a pas toujours été très regardante sur le niveau de la démocratie où le respect des droits de l'homme dans les États où elle s'implante.

 

Sous le Troisième Reich, alors que le blocus empêchait l'acheminement des ingrédients du Coca, que la marque inventa le Fanta afin de pouvoir maintenir une bonne relation commerciale avec le régime Nazi. Cette nouvelle boisson était donc à l'origine un « Coca-Cola » sans la formule secrète. Du Fanta en Allemagne, du Coca-Cola en France et en Grande-Bretagne, la firme jouant sur les deux tableaux a mis de côté son intégrité afin de ne pas souffrir de la défaite d'un des deux camps.

 

Plus tard, de nombreuses rumeurs associent Coca-Cola et des régimes dictatoriaux en Amérique du Sud.

La manne financière est trop importante, et la marque s'implante sur tous les continents devenant une des marques les plus connues au monde.

 

Aujourd'hui, 307 millions de litres de Coca-Cola sont bus chaque jour dans le monde.

 



 



 



 



 



Partager cet article

Repost 0

commentaires